Bannière de la Lion's

La condamnation

20/11/2012

En suisse, c'est le procureur qui décide de la condamnation. Indéniablement, ça va plus vite. Même si là, c'était pas gagné, parce qu'il annonce quinze jours, et qu'il lui en faut trois fois plus pour déposer la décision qu'il avait déjà prise.

Evidemment, la justice étant sourde, aveugle et muette, à aucun moment je n'ai été prévenu des règles du jeu et personne n'a répondu aux questions que j'ai soulevées.

Au final, il ressort que je n'ai pas le droit d'écrire ce que je pense, parce que les gens sont tellement cons qu'ils pourraient réfléchir à ce que j'avance.

Si je ne fais rien, demain les amis de l'aBruttin contraindront le peuple valaisan à porter une muselière, afin d'être sûr qu'ils n'émettent aucune objection ou critique quant à leurs manières d'agir.

Que faire?

Quelqu'un a une idée?

Merci d'avance.





plume